Blessures et Capoeira

L’article de cette semaine est consacré  aux petits et gros bobos dans la capoeira et surtout comment continuer à faire de la capoeira quand on est blessé.

En cette periode hivernale il arrive parfois que les blessures apparaissent ou se multiplient. De l’ampoule à la fracture, on va passer en revue  les possibles bobos que l’on peut croiser sur notre parcours de capoeira et les identifier pour savoir les soigner. (la liste non exhaustive qui suit est donnée à titre indicatif et de manière générale. Chaque cas est spécifique et doit donner lieu à un avis médical pour poser un diagnostic et établir un traitement) Merci a PAD, notre kiné dans le groupe, pour les précisions apportées.

Ampoules: On sait tous ce que c’est. Dès nos premiers cours, pieds nus dans un gymnase en revêtement synthétique et PAF un steak sous le pied au bout de 20 minutes ! Pour les soigner : percer? pas percer? : Si elle devient gênante pour les entrainements  il est préférable de la percer (une aiguille stérilisée au préalable, des mains propres et de la bétadine ou autre antiseptique pour éviter les infections une fois percée. Sinon, des pansements spécial ampoules peuvent aussi convenir. Pour les éviter:  1)s’entrainer en chaussures adaptées (mais pas top pour la sensation des mouvements et les rotations) 2) mettre un carré de strap’ à l’endroit susceptible d’avoir une ampoule. 3) laisser faire le « cuir » : après quelques ampoules, la peau s’habituera et se durcira d’elle même, évitant ainsi les ampoules à répétition.

Crampe: Contraction douloureuse, involontaire et passagère d’un ou de plusieurs muscles. Elle peut survenir au repos ou pendant l’entrainement. Elle peut être un signe d’épuisement ou de déshydratation. Une crampe persistante est appelée contracture (et elle survient en général après l’entrainement). Pour les soigner : La première chose à faire pour faire cesser la crampe est d’étirer le muscle en faisant le mouvement contraire à celui qui a causé la crampe (ok sur le moment c’est pas forcement ce qu’on pense à faire à cause de la douleur). Ensuite, une fois la crampe passée, on pourra éventuellement pratiquer un léger massage. Pour les éviter: Comme on a dit plus haut qu’elle pouvait être due  à une déshydratation et la fatigue, un moyen simple de la prévenir est de s’hydrater régulièrement avant, pendant et après le cours et reconnaitre les signes de fatigue.

Contracture: dixit PAD: Une contracture est une augmentation douloureuse du tonus musculaire,  généralement persistante. Pour la soigner: étirements, application de chaleur et repos. Si elles récidivent, mieux vaut en parler à un médecin ou kiné (en général, déséquilibre musculaire entrainant des contractures de défense). Pour l’éviter: restez attentif à votre corps et baisser l’intensité voire stopper les entrainements quelques jours en prévention.

Contusion : conséquence d’un coup reçu sur un muscle en phase de contraction. C’est une douleur musculaire localisée au point d’impact (genre vous venez de vous prendre un talon de meia lua de compasso sur la cuisse). Parfois il peut même y avoir une ecchymose.Pour la soigner : Dans un premier temps il est fortement conseiller d’appliquer de la glace (attention, pas directement sur la peau !) pour diminuer la douleur et réduire l’inflammation. Dans un second temps, la mise au repos est indispensable pour éviter l’aggravation de la blessure. Pour l’éviter: bah…..esquivez la prochaine fois! 😉

Elongation: c’est une sollicitation du muscle au delà de sa capacité d’étirement maximale. Elle peut être due à un léger traumatisme (chute, glissade) ou à un geste trop violent (jambe tendue trop vite => élongation d’un ischio-jambier). Pour la soigner :repos et étirements doux et progressifs. Pour l’éviter: être vigilant dans ses mouvements et s’échauffer suffisamment!

 Déchirure/Claquage (rupture de continuité des fibres musculaires qui composent le muscle). 2 cas: soit elle résulte d’une élongation mal soignée et BAM le muscle se déchire sur un mouvement! 2) elle est due à un mouvement brusque et/ou mal exécuté sur un muscle pas suffisamment échauffé et/ou trop sollicité. Pour l’éviter: respecter et écouter votre corps quand il alarme sur quelque chose. On se dit toujours que c’est pas très grave et que ca va passer (et parfois oui), mais si on ressent la même douleur à l’entrainement suivant: prudence. Pour la soigner:  malheureusement vous êtes quitte pour: médecin, repos reeducation voire opération pour les cas graves.

Foulure/ Entorse: étirement ou une déchirure d’un ou de plusieurs ligaments d’une articulation (mais pas seulement). Elle concerne généralement les chevilles (mauvaise reception d’un martelo rodado par exemple), le genou (mauvaise réception d’un salto, ou tesoura mal executée etc…) et les doigts (genre vos mains ne sont pas bien à plat au sol sur une meia lua de compasso).  Pour la soigner: glace, anti-inflamatoire et repos, kiné. PAD souligne également que  « Si l’incident est suivit d’un gonflement et /ou d’une ecchymose ou hématome, il faut s’arrêter tout de suite et pas continuer le cours au risque d’aggraver les dégâts, même si on s’en sent capable. En pratiquant un sport comme la capo, il est recommandé de faire une bonne rééducation après entorse pour prévenir la récidive et l’installation de douleurs chroniques, durant laquelle il faudra faire beaucoup de proprioception (exercices d’équilibre, stabilisation, sauts…) ». Pour l’éviter: échauffement, étirement et vigilance pendant les cours.

Fracture: Lésion par rupture d’un os. Elle peut intervenir à tout moment lorsque survient un choc brutal sur l’os. Pour la soigner: immobilisation en plâtrant le membre touché ou opération pour les cas plus graves. Pour l’éviter: avoir une bonne préparation physique, une bonne alimentation, un échauffement suffisant et une pratique prudente.

Je voulais vous mettre une photo de moi et ma fracture en 2006, mais je ne l'ai pas retrouvée :)

Je voulais vous mettre une photo de moi et ma fracture en 2006, mais je ne l’ai pas retrouvée 🙂

Et si malgré toutes ces recommandations vous êtes blessée, que faire? Après être allé voir le médecin, avoir posé le diagnostic et défini le traitement adéquat on n’est pas obligé de se morfondre chez soi jusqu’a la guérison. Au contraire!!!!

Comment continuer la capoeira quand on est blessé?

Pour avoir été dans cette situation une ou deux fois, voilà ce que je recommande: il faut POSITIVER!!!!!!

C’est finalement une chance de pouvoir travailler autre chose que le côté martial ou acrobatique non?

N’oublions pas que la capoeira est avant tout une culture à moult facettes et que ce temps de repos forcé est l’occasion d’approfondir les domaines qu’on néglige et dans lesquels ont a parfois pas trop le temps de se plonger d’habitude because grosso-modo: on fini le boulot a 18h, entrainement à 19h diner vers 22h voir plus tard….

Transformez vos 2h d’entrainement par 2 heures de culture! Ce bouquin de capo qui traine depuis quelques mois et que vous n’avez jamais fini de lire, et bien c’est le moment!

Les questions qu’on se pose sur l’origine, les mestres, les courants, les traditions, les rituels etc…. et qu’on n’a jamais osé ou eu le temps de poser : GOOGLE devient alors votre meilleur ami:)

S’inspirer de vidéos pour créer dans sa tête de nouveaux mouvements ou des enchainements  à placer dès qu’on reviendra jouer: YOUTUBE deviendra alors votre 2eme meilleur ami.

Et pourquoi pas (si votre condition physique le permet) venir aux entrainements? Se mettre dans un coin et OBSERVER:

les mouvements/enchainements donnés par le profs pour les décortiquer et les mémoriser. Parfois on a un nouvel oeil en tant que « spectateur », on voit des choses, des détails qu’on ne perçoit pas toujours quand on est dans le chaud de l’entrainement.

le jeu de cet(te) élève qui arrive toujours à vous avoir dans le jeu. Comprendre son mécanisme, analyser ses gestes , ses habitudes: a t-elle toujours la même façon d’enchainer ses coups, sa garde est elle ouverte sur certains mouvements, comment se déplace t-elle dans la roda… En observant et analysant le jeu d’une personne on prépare déjà dans sa tête la contre-attaque ou le piège dans lequel on l’amènera la prochaine fois.

la bateria, comment rentrent les instruments, quels sont les chants lancés et  leurs sens à cet instant la de la roda.

Parfois on manque aussi de vision centrale et périphérique que j’appelle 3V : Vision du jeu des 2 capoeristes , Vision  de la roda, Vision alentours (ce qui se passe en dehors de la roda). C’est pourquoi lorsqu’on vient en « spectateur » on peut travailler sur ces aspects là et prendre conscience de leur importance.

L’observation fait partie de l’entrainement et ce petit repos forcé peut nous permettre de développer cette aptitude.

On peut venir au cours pour observer soit, mais également pour s’entrainer! Une blessure sur le haut du corps? Entrainez le bas du corps et vice versa. Bien sûr les mouvements doivent être contrôlés et ne pas gêner la guérison.

On peut aussi s’entrainer au instru et aux chants! En quoi une foulure empêche t-elle de jouer du berimbau ou de lancer une chanson? 🙂

Ceci dit entre nous, je déconseille fortement de jouer du pandeiro avec une fracture en cours de guérison (genre au hasard: une fracture spiroïdale du cubitus… ), les vibrations occasionnées dans le bras ne feront que prolonger (voire doubler) votre temps de consolidation osseuse (et oui, expérience vécue ! ).

Et surtout on peut aussi venir aux entrainements pour contribuer à l’énergie du cours et de la roda. Transmettre sa bonne humeur, emmagasiner de l’énergie et partager ensemble des ondes positives qui joueront aussi sur votre rétablissement!

Donc en gros, vous pourrez TOUJOURS continuer à faire de la capoeira quelque soit votre blessure. C’est pas une bonne nouvelle ça?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s