Capoeira é tudo que a boca come?

avant-propos: si vous aimez la compétition et les high heel kicks, revenez au prochain post 🙂

imagem.php

Cette semaine  le hasard veut que je tombe sur des vidéos qui on la particularité de me faire bondir. Hélas, pas bondir de joie (comme je l’ai eu fait pour mon post précédent: Capoeira le chant d’une guerrière ). Non, non, plutôt un bond de désolation (peut-on bondir de désolation?…). Enfin bref, je suis tombé cette semaine sur 2 vidéos qui m’ont fait bondir et dont je ne vous mettrai pas le lien car 1°) je ne suis pas vraiment en faveur de leur diffusion et 2°) No bullying sur ce blog

Vidéo number one: La capoeira version tournoi on connait déjà non ? C’est très en vogue ces temps-ci  car beaucoup de capoeiristes ont un besoin individuel de reconnaissance ou un besoin de mesurer leur niveau technique de capoeira. Mais maintenant on a même la capoeira version tournoi où la bateria n’est même plus respectée du tout, ou un arbitre intervient carrément au milieu de la roda (où sont en train de compétitionner(?) deux capoeiristes), l’arbitre passant à loisir devant les instruments, comme s’ils n’étaient pas là. Des cris  hystériques dans le « public » (comprendre : les autres capoeiristes autour de la roda) , comme si c’était un match de foot ou un combat de gladiateurs: « Waaaaaa »  « Oooohhhhh » « Aiiiiiiiiiiii » bref, comme s’ils étaient au spectacle quoi!

Coup de pieds/esquives/acrobaties et après ?  Le capoeiriste est-il en train de devenir un simple sportif, un donneur de coups de pieds, un acrobate de cirque, un gladiateur qui se nourrit des hourras de la foule ? On va me rétorquer : Oui mais c’est aussi ça  la capoeira, pourquoi ne pourrait-elle pas évoluer comme ça? Pourquoi ne pourrait-on  pas faire de compétition de ce type ? Pourquoi la capoeira serait l’un des seuls arts martiaux où il n’existe pas de compétition ? bla bla blaaaaaa

Je répondrais simplement : libre à chacun de faire ce qu’il veut mais n’avons-nous pas une  responsabilité (petite ou grande en fonction de notre degré de compréhension et d’implication) de ce que nous faisons avec la capoeira. Nous qui l’a considérons comme étant bien plus qu’un sport, pourquoi la réduire d’un coup à une simple capacité à faire le ventilateur avec ses jambes, à faire des bonds tel un cabri, à montrer sa supériorité (parfois  avec arrogance)?  Pourquoi la réduire uniquement à cela ? A l’époque la capoeira servait pour que le plus fort protège le plus faible du joug de l’oppresseur et aujourd’hui  la propagation de ce type de compétition met en lumière exactement l’inverse.

Je ne suis pas contre la performance et le dépassement de soi, mais dans ce cas-là, que ce soit dans tous les aspects de la capoeira et avec respect : pour soi-même, pour le partenaire, pour les instruments, pour le rythme… Pas seulement le côté sportif, mais aussi tout le reste.  Il y aurait sans doute moins de monde qui se bousculerait au portillon. De mon point de vue, le capoeiriste doit avant tout être en compétition avec lui même pour s’améliorer chaque jour.

Petite précision : je ne parle pas ici des capoeristes qui pratique le Mix Martial Art -Vale Tudo (où certains coups de capoeira sont une composante du combat et où d’ailleurs certains capoeiristes se sont illustrés dans de très bons matches).  D’ailleurs dans cette même idée, Mestre Bimba à son époque n’a-t-il pas testé l’efficacité de sa Luta Regional Baiana  sur un ring face à d’autres types de luttes? Extrait du livre de Nestor Capoeira : « Bimba continuava fiel a sua faceta de lutador e declarou (Esporte Jornal, Salvador, 13/3/1967): Tive minha maior alegria em 1936, quando sagrei-me campeão invicto e a luta que demorou mais durou um minuto e meio.  Lutei naquela ocasião com lutadores do quilate de Vitor Benedito, Henrique Bahia e Zeí.  Este torneio jamais esquecerei. »

J’ai déjà assisté (malgré moi) au Brésil à des compétitions/tournoi de ce type  lors d’évènement de capoeira  et franchement je n’ai jamais vraiment bien compris l’intérêt de ces compèt’ basées uniquement sur la performance sportive. Le pire étant les compétitions féminines que j’ai pu voir et qui rapidement se transformaient en combat de poules souvent aussi agressives et orgueilleuses que les mecs.

Oui la capoeira a eu dans le passé ses heures de violence et de bagarre où on s’en servait pour régler ses comptes (dans la roda et en dehors), oui elle est dangereuse et ce n’est pas le monde des bisounours mais pourquoi vouloir absolument en oublier les fondements, les racines, les traditions, les rituels et tout ce qui fait que ce n’est pas juste un sport/art martial comme un autre. Pourquoi vouloir lui enlever 90% de son essence en la capturant dans des compétitions?

capoeira

 

Vidéo number two : Le LooooooL (#NoBullyingHere)  de la semaine va à une vidéo qui tourne depuis peu de temps et qui a un succès fou sur les réseaux. On y voit une capoeiriste faire ses mouvements de capoeira en short et ….talons.

Non, elle n’a pas croisé une roda de rue où elle se serait dit « Ah faut que je rentre jouer dans la roda c’est plus fort que moi». Non, ce n’est pas  le jour de son mariage où elle entrerait  dans la roda en robe de mariée pour jouer avec ses amis capoeiristes invités (ça, je dis respect !), Non elle ne fait pas non plus un tuto sur « Comment se défendre en cas d’attaque à la sortie d’une boite ». Non, non, elle s’est juste filmé chez elle en train de  lancer des mouvements/accro toute seule devant sa caméra,  avec des chaussures à talons et sur un fond musical.

« Oui mais elle fait ce qu’elle veut et si son kiff c’est de montrer qu’elle assure en talons why not? »

Sorry but What the fuck? Là, faut qu’on m’explique. Pourquoi sous prétexte que  c’est de la capoeira se croit-on  obligé de faire n’importe quoi avec ? Oui la capoeira c’est la liberté, c’est le bien,  le mal, le beau, le moche, la violence, la douceur, c’est « tudo que a boca come » . OK c’est « tudo que a boca come » mais je ne suis pas sure que lorsque Mestre Pastinha a prononcé cette phrase mythique, il pensait à ce genre de chose!   Et c’est avec cette fameuse phrase que l’on résume et excuse aujourd’hui tout et n’importe quoi dans la capoeira.

Ça ne me dérangerait pas qu’elle fasse ça chez elle pendant ses loisirs car apparement elle a des capacités, mais pourquoi ce besoin de vouloir montrer ça à la planète entière? Le plus fou dans cette vidéo, c’est l’inconscience qu’il y a derrière : Où et à quelle heure a-t-on  vu que des arts martiaux se pratiquaient en talons ? Là aussi quel message fait-on passer à travers ça: Tu es une minette capoeiriste, tu  as des talons et beaucoup  de vanité? Vas-y filmes toi et montres à internet comme tu fais ça bien! Et by the way, si tu te fais une cheville,  ne vient pas te plaindre ! »

Aucun message d’avertissement au début de la vidéo (type: « ne pas tenter de faire pareil chez vous »). Et le pire c’est que d’après le post original de cette vidéo, cela annonce même un évènement où cette pratique  pourrait être à l’honneur.  Extrait du post : « venham meninas participar dessa festa, e tragam seu salto pra jogar conosco na ponta do pé » -_-

Je ne pense pas qu’il existe un spécialiste du sport (ou de la trauma liée au sport) qui cautionnerait cette vidéo tant elle est dangereuse  pour toutes celles qui voudront essayer de faire pareil et qui pourront se faire des blessures et lésions graves.

Mestre Bimba, pour rependre encore cette référence, n’avait il pas inscrit  dans son académie un des principes suivant: « Zelar pela integridade física e moral do parceiro » (ce qui impliquait avant tout soi-même bien sûr).

Ce mix entre la Stiletto dance (en vogue au Brésil) et capoeira : désolée mais là ça dépasse les bornes des limites Maurice !! (pour les ignards des répliques cultes, rattrapages ICI )

La capoeira dite « contemporaine » est parfois vu par les angoleiros comme la Babylone de la capoeira où tout n’est que vanité, commerce, orgueil, irrespect show off, bling-bling etc…. Parfois leurs discours sont assez radicaux mais franchement quand je vois comment la capoeira peut être traitée, je me dis que leurs visions n’est pas si éloignée que ça.

Un Mestre m’a dit un jour: Bimba a créé la capoeira (regional) pour le Monde entier  mais pas pour que chacun  fasse n’importe quoi avec. » et je comprend tout à fait ce qu’il voulait dire par là.

Soit, il ne faut pas généraliser, je sais qu’une  Rodrigo Gomes (Stiletto Dance icon  ICI) qui sommeille dans une capoeiriste ne représente pas  l’ensemble de la communauté capoeiristique mais cette vidéo a été hélas partagé plusieurs centaines de fois avec souvent des commentaires élogieux (ndlr : 80% de la part de la gent masculine…) qui ne pensent pas à la responsabilité qu’ils ont lorsqu’ils diffusent cette vidéo et surtout le risque de mimétisme et de blessures que pourrait entrainer cette propagation chez des personnes influençables et qui voudrait faire pareil et sans aucune notion du danger.

Je n’ai rien contre cette capoeiriste qui a sans doute un bon niveau de maitrise dans ses mouvements mais accepte-t-elle la responsabilité de l’exemple qu’elle diffuse ? Que veut-on apporter à la capoeira avec cette vidéo et ses conséquences? Peut-être un jour verrons-nous carrément des compétitions de stiletto-capoeira!  #AïïïPelAmorDeDeus!  -_-

En attendant je me « console » en me disant que la capoeira est bien plus forte que ça, qu’elle a résisté et encaissé beaucoup de choses depuis sa création et qu’elle continuera à le faire. A nous de nous interroger sur ce que nous souhaitons lui apporter à titre personnel et collectif.

Je finirai avec ces mots de Mestre Gato Preto (traduit par Prof. Peti): « Beaucoup ne veulent pas discuter ou apprendre toute la capoeira. C’est là qu’ils se finissent, parce qu’ils ne vont pas dépasser le minimum qu’ils savent déjà. Le pire dans tout ça c’est pour la propre capoeira, parce que ces gens finissent par perdre le talent qu’elle possède et ils éloignent la capoeira de sa réalité. »

 

A bientôt les guerrières!

576002_399048030120421_110171755674718_1343170_147610341_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s