Le Capoeiriste, un raciste homophobe?

« Jamais je n’irai vous violer, vous ne le méritez même pas » (à une élue de gauche)

« Je préférerais que mon fils meure dans un accident de voiture plutôt qu’il soit homosexuel »

« Si je vois deux hommes en train de s’embrasser dans la rue, je les frappe »

« J’ai quatre garçons. Pour le cinquième, j’ai eu un coup de faiblesse et ça a été une fille ». 

« Il n’y a aucune chance que ça arrive. Mes enfants sont bien éduqués. Ils n’habitent pas dans les mêmes endroits que vous » (si l’un de ses fils tombait amoureux d’une femme noire)

« Ils ne font rien! Ils ne servent même pas à la reproduction! (en parlant d’une communauté quilombola, composée de descendants d’esclaves en fuite)

« L’erreur de la dictature a été de torturer sans tuer »

Et oui ça fait froid dans le dos pas vrai ? Ceci est un petit florilège des déclarations faites par Jair Bolsonaro-JB (nouvellement élu président du Brésil) avant ou pendant la campagne présidentielle.

Pour résumer (s’il en est besoin) voici comment les medias internationaux et beaucoup de media brésiliens le qualifient :

« Il est misogyne, raciste, homophobe » « c’est un antidémocratique », « un nostalgique de la dictature » « Il fera un président désastreux ».  « Election au Brésil : Trump, Le Pen, Salvini et Poutine félicitent Bolsonaro » le Parisien

J’étais devant la télé, sur la chaine Record News hier soir pour avoir en direct les résultats de cette élection. Anxieuse mais avec un petit espoir que le vent tourne et que le Brésil retrouve la raison. Mais non… malheureusement à 23h (19h horaire de Brasilia) les chiffres sont tombés et ce que les instituts de sondages prévoyaient s’est réalisé.

Depuis le début de ces élections, il y a eu beaucoup de rebondissements, de colère, d’incompréhension, de haine déversée. L’un des points de départ de l’insurrection chez les capoeiristes a été bien évidemment l’assassinat du Mestre Moa do Katendê le soir du 1er tour. Cette figure emblématique de la résistance noire  sous la dictature a été froidement assassinée de 12 coups de couteaux dans un bar par un électeur de JB. Les réseaux sociaux se sont enflammés suite à ce meurtre et des centaines de capoeiristes et d’artistes ont rendu hommage à Mestre Moa.

La grande surprise, en tout cas pour moi, de cette élection (et le seule côté positif que je lui trouve) c’est qu’elle a permis de révéler le vrai visage de beaucoup de capoeiristes. En effet, on a vu apparaitre dans cet entre-deux-tours une quantité malheureusement trop nombreuse de capoeiristes brésiliens (vivant au Brésil ou à l’extérieur) se revendiquant fièrement partisans de JB partageant ainsi sur leur profil des images et vidéos de cet homme que les medias internationaux (entre autres du Times en passant pas El Pais ou le Monde) ont unanimement qualifié de raciste, fasciste, homophobe, retrograde, dangereux pour le futur du pays.

 

44823561_2453673671340078_1771693354132701184_n

Oui mais Iguana, chacun est libre de soutenir qui il souhaite dans une élection !

Et je dis OUI absolument. A priori ça ne pose pas de problème. A priori seulement car à y regarder de plus près, beaucoup de ces capoeiristes ont un titre de Mestre, Contra-Mestre ou Professor. Cela veut dire qu’ils transmettent la capoeira, son histoire, ses valeurs. Et l’histoire de la capoeira c’est la lutte de l’opprimé contre l’oppresseur, la lutte du plus faible sur le plus fort. Vous voyez le hiatus ? La contradiction ? La schizophrénie ? Comment peut-on chanter des chants sur  l’esclavage et la résistance dans une roda et en même temps mettre un bulletin de vote JB dans une urne ?

Oui mais Iguana, le professeur sait très bien faire la différence entre un cours de capoeira qu’il enseigne et ses idées politiques, il ne mélange pas les deux! Huuuummmmm….. Allez, je vous le concède, oui effectivement c’est possible de faire le distingo. Bin oui quoi, après tout y’en a combien qui font chaque jour un travail qu’ils n’aiment pas, dans une entreprise qu’ils n’aiment pas, dans le seul but d’avoir leur paie à la fin du mois? Alors dans ce cas, je dis oui, un enseignant de capoeira peut utiliser la capoeira dans le seul et unique but d’avoir sa paie à la fin du mois et ne voir dans la capoeira qu’un boulot comme un autre.

Mais figurez-vous que ce raisonnement me dérange. Pourquoi ?  Car pour transmettre cet art il faut la ressentir de l’intérieur, au fond de ses tripes. Pour la ressentir  il faut mettre en pratique ses valeurs et pour mettre en pratique ses valeurs il faut les partager au plus profond de soi! C’est une lourde responsabilité que de transmettre cet art. S’il n’y a pas cette base de départ il ne peut y avoir que des professeurs creux dans la transmission de la capoeira. Où chaque ladainha qu’ils chanteraient serait comme une rasteira qu’ils feraient à leurs ancêtres.

Moi ça me dérange que des partisans de la haine et des supporters de l’équivalent du  Front National se déguisent en agneaux pour faire les poches de leurs élèves.

Oui mais Iguana, c’est leurs histoires, c’est leur pays, on est loin de tout ça nous, limite ça ne nous regarde pas ! Et c’est là que le bât blesse. Nous sommes tous directement concernés. Primo parce que la montée du nationalisme et de l’extrême droite dans le monde devrait être une préoccupation de chacun. Deuzio : parce que certains de ces Mestre, Contra-Mestres ou Professeurs ont des groupes qui sont représentés en Europe et dans le monde (en Italie, en France, en Espagne, au Royaume Uni, en Suisse, en Australie, aux Etats Unis …), voire parfois ils y habitent! Ces mêmes personnes voyagent dans des événements de capoeira où ils vont  transmettre  leurs valeurs en carton. Vous aimeriez vraiment vous qu’une personne comme ça vous donne un cours de capoeira dans un événement ? Vous aimeriez vous retrouver à côté de lui dans un roda ? Perso moi ça me mettrait la gerbe.

Tout comme je ne veux pas de partisans du FN dans mon entourage, je ne veux pas plus (et encore moins) de partisan d’un fasciste haineux et irrespectueux dans mon environnement capoeiristique.

Malheureusement tous ne se sont pas découverts (fourbe capoeiristes qu’ils sont) sur les réseaux sociaux par peur d’être démasqué et grillé. Et contre ceux-là, nous ne pouvons pas grand-chose à part analyser leur discours et les relier à leurs actes. Les jolis discours qu’ils font pendant les cours ou lors d’événement et ce qu’ils font une fois le cours terminé.

Beaucoup d’autres en revanche  ont dévoilé leur fascination pour ce fasciste (vous me direz, en France aussi on ne se cache même plus d’être du FN) et contre ceux-là chacun de nous (en tout chaque personne qui partage des valeurs humanistes universelles) a maintenant les moyens de choisir en son âme et conscience quel(le) capoeiriste (quel que soit le titre) mérite qu’on lui accorde sa confiance.

A l’heure où les événements de capoeira fleurissent chaque weekend  en France et à l’étranger, il est primordial de savoir où on met les pieds et les valeurs que l’on soutient (financièrement et éthiquement) en prenant part à cet événement.

A l’heure où la violence, le machisme et le manque de respect sont encore énormément présent dans nos rodas, il est de notre devoir de faire notre part en tant que capoeiriste et citoyen.

J’aurais voulu ne pas avoir à écrire cet article mais je refuse de fermer les yeux sur des pratiques encore trop communes qui dégradent notre art.

 

A next week pour la suite.

Prenez soin de vous et vive la démocratie, vive l’amour, vive Mestre Moa et vive la Paix bordel !

 

10-10-18-apqzoerl0nv60qx

petite Biblio

http://time.com/5437289/brazil-jair-bolsonaro-wins-president-election/

https://www.economist.com/leaders/2018/09/20/jair-bolsonaro-latin-americas-latest-menace

https://brasil.elpais.com/brasil/2018/10/14/opinion/1539530782_976260.html

https://www.courrierinternational.com/article/jair-bolsonaro-un-president-dextreme-droite-pour-le-bresil

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/07/25/au-bresil-le-candidat-d-extreme-droite-jair-bolsonaro-en-lice-pour-la-presidentielle_5335847_3222.html

https://www.sudouest.fr/2018/10/12/vague-d-agressions-liees-a-la-presidentielle-au-bresil-5473619-4803.php

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le Capoeiriste, un raciste homophobe?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s