Brésil: Mon Rio à moi (Part 1)

Pour inaugurer cette rubrique voyage, il était bien normal de commencer cette découverte par un endroit que je connais assez bien (pour y être allé une petite dizaine de fois déjà) : Le Brésil. Et en particulier une ville que j’aime beaucoup pour son dynamisme et son art de vivre : RIO DE JANEIRO !

Alors je ne vais pas vous recracher ce que vous pourrez trouver dans le routard ou le trip advisor mais vous parler plutôt des endroits que je connais et où les cariocas ont l’habitude de se retrouver.

Mais avant tout: Les incontournables pour un 1er voyage :

Le Christ Rédempteur-O Cordovado of course ! C’est toujours blindé de monde mais le panorama est impressionnant. A faire dans les 1ers jours pour avoir une idée de la taille de la ville et commencer à se repérer.

Rio la belle

Rio la belle

Le Pain de Sucre-Pao de açucar : Accessible en téléphérique (une alternative au Corcovado si on ne peut pas se permettre les 2).

Copacabana : Pour le style et pouvoir dire dans une conversation : « Copacabana ? C’est tellement surfait ! » (lol) . Ceci étant dit, à part son nom mythique, cette plage, elle n’a rien d’exceptionnel pour les carioca.

L’Arpoador : Pointe rocheuse qui délimite les quartiers (et donc les plages) de Copacabana et Ipanema, c’est un passage obligé pour admirer le coucher de soleil !

Maracana : Stade de foot mythique, payez vous un billet pour voir l’ambiance d’un match Botafogo/Fluminense. Perso, les seules fois ou je suis entré dans cet endroit c’était pour …. faire de la capoeira et même à vide, ce stade est quand même impressionnant J

Floresta da Tijuca -Foret de Tijuca : Plus qu’une forêt c’est une mini jungle et dit-on la plus grande foret urbaine au monde. Je me souviens de pas mal de fous rires et de souvenirs avec des potes pendant cette rando où on a pu voir des singes et des grosses bébêtes. Arbres géants et cascades cachées, vous ne pouvez pas manquer de prendre un bol d’air au cœur du poumon de Rio !

Tijuca

Tijuca

Et parce que Rio est une ville que j’adore, que je connais bien et où j’y ai pas mal d’ami(e)s , je vous livre ci-dessous :

Mon Rio à moi (Part 1): festif, girly, design, relax, et of course capoeristique, découvrez quelques unes de mes bonnes adresses!

Lapa (by night) C’est un passage obligé pour tester la température des nuits cariocas. Ses arches, ses bars, sa music live dans les rues, son ambiance festive et relax et ses berlingots de caipirinha à glisser dans la poche …. Je vous recommande :

Le Bar da Boa , où vous pourrez écouter de la samba en live la nuit entière .

bar da boa

bar da boa

Le Rio Scenarium : « L’un des 10 meilleurs bars au monde» d’après un journal britannique. A la fois bar, restaurant, discothèque et salle de concert sur 3 étages. Programmation éclectique et live, resto classy et une déco hyper sympa. Renseignez vous sur la prog et les tarifs. Le mieux étant de connaitre des gens qui vous recommanderont une date et vous feront entrer gratos  mais OK c’est difficile à trouver pour un 1er voyage 😉 Un peu « cher » si vous êtes limite niveau budget, mais à faire au moins une fois. http://www.rioscenarium.com.br/novo/

Rio scenarium

Rio scenarium

Le Circo Voador : Pour les concerts je conseille aussi cet endroit où passent de très bon groupes de tous styles. Ambiance très animée http://www.circovoador.com.br/

Circo voador

Circo voador

Joaquina bar restaurant (Rua Voluntários da Pátria, 448 Cobal do Humaitá) Hautement recommandé par mes ami(e)s carioca, ce bar restaurant est très prisé des locaux pour un déjeuner qui s’éternise ou un diner qui tire jusqu’à tard dans la nuit www.joaquinabar.com.br

Joaquina

Joaquina

Baixo Gavea: Rencontre de la jeunesse bobo de Rio (les jeudi et dimanche en particulier), c’est un peu le Lapa de la Zona Sul. Ambiance décontractée, bières à volonté et bars branchés, notamment le BG Bar et autre cafés/bar en plein air.

Mercadao de Madureira :  Mix entre un marché et un centre commercial populaire. En 2014 il a été déclaré Patrimoine Culturel de la ville de Rio de janeiro. Si vous cherchez quelque chose (peu importe quoi) il sera surement à Madureira ! Zona Norte (Prevoyez 1h30 en bus en partant de la Zona Sul)

BiBi Sucos (ou Nectar Sucos ou Big Bi Sucos etc….): Pour tous ceux qui sont déjà allés au Brésil, il y a un avant et un après BiBi Sucos ! Des fruits fraichement pressés devant vous toute la journée. Petit, moyen ou grand format. A déguster avec un pastel ou une coxinha pour grignoter et vous aurez à nouveaux des forces pour le reste de la journée ! Et si le virus du suco vous a pris, en principe vous achetez un blinder de compète dès votre retour en France.Je recommande de tester tous les fruits qui ont un nom bizarre et of couse le fameux suco de Açaï 500ml !!! (Dont je vous parlais déjà ICI )

sucos-Rio

sucos-Rio

Botafogo Praia Shopping : Rien d’extraordinaire dans ce centre commercial si ce n’est la vue de OUF (et gratos !!!) que vous aurez de la véranda panoramique située au 8ème étage. Allez, hop un ptit selfie avec la plage et le Pao de Açucar en fond, juste pour énerver les copines restées en France) http://www.botafogopraiashopping.com.br/card/video-varanda

Vue panoramique

Vue panoramique

Confeitaria Colombo : Une touche de jet set pendant vos vacances de routard ? Allez prendre votre petit déjeuner ou boire un verre dans ce café /restaurant classy située au Fort de Copacabana, vous aurez une vue imprenable sur la mer et le Pao de Açucar ! Service impeccable. http://www.confeitariacolombo.com.br/site/cafe-do-forte/

Confeitaria Colombo

Confeitaria Colombo

Bar do Horto: (Zona Sul-Jardim Botanico) : Pour un verre en extérieur le soir au clair de lune (et des lumières de la ville). Déco un peu chargée mais ambiance très sympa où la jeunesse carioca se rencontre après les cours/travail

Bar do Horto

Bar do Horto

Bar da Urca : Prendre un verre entre amis sur la petite murette face au bar Urca et admirer la vue sur la plage et le Pao de Açucar…. What else ?

Urca

Urca

et voilà la 1ere partie de Mon Rio. Je vous donne RDV très bientôt pour la 2eme partie avec encore plein d’autres endroits à découvrir et des bonnes adresses shopping et Capoeira!

Très bel été à tous!

Pour avoir les prochains articles en exclu, abonnez-vous et suivez LipstickCapoeira sur Facebook  🙂

 

Publicités

5 règles d’or pour voyager en groupe

Rien de tel pour renforcer des liens que de voyager ensemble et partager des expériences et des souvenirs inoubliables et solidifier un groupe. Cependant, le voyage peut vite se transformer en cauchemar si on n’applique pas certaines règles de bonne conduite pour que le voyage tant révé ne se transforme pas en cauchemar :

Comprendre les motivations de chacun : Bon, inutile de faire un sondage si vous partez a 40(quoique), mais comprendre les motivations de chacun permettra d’éviter des tensions. Prenons l’exemple d’un voyage de 2/3 semaines au Brésil : Certains voudront découvrir le plus de lieux possibles, Rio, Iguaçu, Salvador, Belem etc… et donc seront plus préoccuper par leur road trip que par s’imprégner de la vie locale. Certains auront un objectifs type : « faire un max de capoeira » et seront donc d’avantages préoccuper par les horaires et lieux des cours, les rencontres/évènements locaux, les lieux dédiés à la capoeira et parcourir le pays ne sera pas partie de leur attentes. D’autres couche-tard n’auront qu’un mot d’ordre : Faire la fête et profiter des caïpi, des soirées, des shows etc…. Du coup leur rythmes de vie ne sera pas le même que les autres. Certains aussi ne participeront au voyage de groupe uniquement pour bénéficier d’un tarif préférentiel sur les billets d’avion /hôtel et n’ont pas forcément l’instinct grégaire pour suivre le groupe dans ses pérégrination. Bref… il y a moult raisons de prendre part à un voyage de groupe et même si le fond est commun, la forme est souvent très différente.

Savoir faire des compromis : Donc, les motivations sont souvent différentes (opposées ?), aussi, pour profiter quand même de l’intérêt du voyage de groupe et revenir avec de beaux souvenirs communs il faut savoir faire des compromis. Par exemple accepter une idée/un plan qu’on n’avait pas prévu ni pas vraiment envie de faire mais qui pourrait, why not, nous faire découvrir un super endroit, une activité, une découverte. En espérant au passage que la réciproque sera vraie lorsqu’on suggèrera une activité à notre tour.

S’aménager un temps à soi : Pour peu que l’on partage une chambre d’hôtel/auberge par soucis d’économie, il ne reste plus trop de moment où s’isoler un peu (à part aux toilettes mais bon, c’est pas top avons le). Au début, dans l’euphorie du voyage et de la découverte du pays rien ne nous dérange et on est ravis de faire toutes ces découvertes ensemble, chacun faisant l’effort de se montrer sous son meilleur jour. Mais cette euphorie passée et le quotidien aidant, chacun reprend ses automatismes et nous qui pensions avoir un seuil de tolérance plutôt élevé, 3 semaines à l’autre bout du monde avec des gens qu’on pensait connaitre peuvent au final se transformer en voyage sans fin. C’est pourquoi, afin de décompresser et éviter le pétage de plombs, il est essentiel de s’offrir des instants rien que pour soi. Son guide en main, aller faire un marché local tôt le matin, s’esquiver à la découverte d’une plage, d’une place, d’une église ou simplement se réveiller, mettre un peu de son dans ses oreilles, regarder le plafond et respirer profondément pour commencer une belle journée. Aaouuuummmmmm.

Communiquer : Plutôt que de batir des clans et tirer des conclusions hâtives sur un tel ou une telle, pourquoi ne pas éclaircir les choses rapidement avec l’intéressé(e) ? Soit, nous sommes tous différents mais se faire des films dans sa tête sur le pourquoi du comment et emmagasiner des ondes négatives vous gâchera votre voyage. On n’est pas obligé de devenir les meilleurs amis du monde mais on n’est pas non plus dans Koh Lanta où on « lutte pour survivre » (lol)  et prêt à se tirer dans les pattes pour un bout de poisson ou un mot de travers. Vous êtes en mode vacances et un peu de communication ne fera qu’améliorer vos relation.

Rester zen et profiter : Même si on connait les motivations de chacun, qu’on sait faire des compromis et qu’on arrive à trouver du temps pour s’isoler dites vous bien que chacun est différent, les personnes que vous pensiez connaitre parce que vous partager une passion ensemble ne sont ni plus ni moins que des individus à part entière. Les envies/attentes/ réactions/habitudes ne sont pas les mêmes que vous donc inutile de vouloir changer les gens pour qu’ils entrent dans les cases que vous voulez. On ne change pas les gens (et encore moins en quelques semaines), on peut en revanche changer notre façon de réagir à des comportements ou situations qui ne nous plaisent pas.

Donc restez zen et relativiser (dans la mesure du possible) : ce voyage prendra fin à un moment donné donc autant se focaliser sur les bonnes choses et revenir avec pleins de beaux souvenirs en tête.

voyage de groupe

voyage de groupe

En Juin/juillet 2004 j’ai participé au 1er voyage de groupe au Brésil qu’organisait notre asso de capo. Nous étions une bonne quinzaine, partis pour 1 mois, sac au dos, notre bible « apprendre le brésilien en 15 jours » à la main et dans les starting blocks pour découvrir ce fameux Brésil et les racines de notre groupe de capoeira. Au programme de ces 4 semaines: Rio, Minas et Salvador pour une grande partie d’entre nous. Cette expérience a été la meilleure que j’ai vécue en terme de voyage découverte capoeiristique. Des centaines de fou-rires et de situation cocasses (vidéos à l’appui) ont effacé d’un revers de bras les rares tensions qu’il aurait pu y avoir. Nous sommes revenu plus riches culturellement (beaucoup moins riches financièrement 😉 et avons consolidé des liens d’amitiés qui, 11 ans après, persistent toujours. Comme quoi, avec un peu de bonne volonté et de compréhension de la part de chacun, cette expérience peut être inoubliable !!!

Et vous, avez-vous déjà pris part à un voyage de groupe ? Avez-vous d’autres conseils à donner ?

Très bel été à vous , où que vous partiez !

L'Iguana, gardienne des sacs :)

L’Iguana qui se repose à la rodoviaria- MG/Brésil

Pour avoir les prochains articles en exclu, abonnez-vous et suivez LipstickCapoeira sur  Facebook 🙂